top of page

Le magnétisme est-il un don ?

C’est un sujet où il y a beaucoup à dire..

Pour commencer, dans la phrase : « Le magnétisme est un don », il faut y relever deux choses importantes.
La première chose qui est la plus visible est que dans cette phrase, nous avons une croyance… « Et oui, c’est un don ». Et une croyance est, par définition, limitante… Moi je possède le don et pas l’autre..
La seconde chose qui découle de cette phrase est l’Ego. L’Ego spirituel, à mes yeux le pire, forme un plafond de verre, qui un jour, empêchera la personne d’évoluer, car sûr d’elle-même, donc sans remise en question.

Je préfère la phrase : « pour bien magnétiser, il faut être humble et rester à l’écoute » qui possède deux clés importantes.
La notion de « rester humble » nous aide à nous confronter justement à l’Ego qui va vouloir prendre de plus en plus d’importance à force de bon résultats lors des soins.
Tandis que la notion de toujours rester à l’écoute va nous aider à évoluer … plus on va magnétiser, et plus on va monter en fréquence vibratoire. Notre sensibilité va augmenter. Grâce à l’écoute, nous détecterons plus facilement de nouveaux signes, de nouveaux ressentis lors de nos soins. Être à l’écoute va également nous aider à écouter notre instinct qui est une des clés de la progression dans la pratique du magnétisme.
Pour finir avec cette phrase, « être humble et rester à l’écoute », nous conduit à la dernière clef : la remise en cause… Toujours se remettre en cause est l’arme ultime contre la sureté de soi-même et va nous conduire à une progression, à la condition de toujours faire de son mieux.

D’accord, mais est-ce que tout le monde peut être magnétiseur ?
Être magnétiseur n’est pas un don, c’est une vocation qui demande beaucoup de travail. C’est une sorte d’artisanat, il faut forger pour être forgeron..

Il ne faut pas perdre de vue que l’homme est un animal. Les siècles derniers nous ont fait développer notre mental, je veux dire par là, cette petite voix qui tourne en boucle dans notre tête : « fait comme ça, réfléchit un peu, qu’est-ce que l’on va penser de toi, je n’aurais pas dû faire ça,…. ».
Mais il y a 500 000 ans, l’homme se baladait dans la savane, à la recherche de nourriture, savait sentir le vent arriver, l’arrivée de la pluie et savait se diriger en retrouvant son chemin, exactement comme tous les animaux. La seule différence, est que les animaux sont dépourvus de mental.
L’exemple des zèbres est saisissant.. Saviez-vous qu’ils ressentent la faim des crocodiles ? Lorsque ces derniers sont repus, ils vont boire tranquillement… Les chiens savent quand leur maitre est sur la route du retour, même à des heures différentes.. Les chevaux qui sentent une tempête arriver.. Les chats qui reste auprès des personnes proche de leur fin …
C’est la même chose chez les végétaux, des arbres qui lorsque leurs feuilles sont mangées dégagent des toxines pour se protéger, et tous les arbres de cette espèce émettent au même moment cette toxine à plusieurs lieux aux alentours pour se protéger.. Dans la nature, il y a tant d’exemples…
Lorsqu’un enfant se brûle, sa mère produit un souffle froid pour calmer la douleur, c’est une passe énergétique en magnétisme, tout comme se frotter ou appuyer sur un endroit douloureux.
L’homme a toujours fait du magnétisme, mais sans le savoir.
A l’échelle de l’évolution, 500 000 ans c’est pas grand-chose, le squelette des dauphins présente toujours des phalanges qui constituaient leurs anciennes pattes qui sont devenues des nageoires. L’embryon humain jusqu’à ses sept semaines possède toujours des branchies (organes respiratoires des batraciens dans leur premier stade de développement et des poissons).
Vous imaginez bien que les gènes portés par nos brins d’ADN nous permettant de sentir une tempête arriver, de retrouver notre chemin comme des pigeons, ressentir s’il y a danger ou non, bref toutes ces capacités que nous a offert la nature, comme tous les êtres vivants sur cette Terre, sont toujours gravés dans nos cellules.
Les plus jeunes ne connaitrons sans doute pas, mais c’est le père de Michel Rocard, Yves, qui a mis en évidence, dans les années 70, la présence de magnétite dans les corps humain, avec deux zones de concentration qui se trouvent respectivement au-dessus des arcades sourcilières et au niveau des avant-bras en face externe.

Et la pratique du magnétisme dans tout ça ?
Mon grand-père me disait : si tu veux jouer de la guitare, c’est pas dur, c’est huit heures par jour.. Et C’est exactement ce qu’a fait Jimi Hendrix..
On dit souvent, il a de la chance, il est doué, il dessine très bien. Mais si votre enfant aime dessiner, et que vous l’encouragez, il continuera.. avec le temps, et si il persévère sa technique va s’affiner. Saviez-vous que tous les matins, Picasso faisait une centaine de croquis pour se chauffer la main ? Mais entre nous, heureusement qu’arrivé à 40, 50 ou 60 ans il dessinait bien !!
Donc beaucoup d travail, mais surtout en y mettant tout son cœur, c’est aussi simple que ça..

Certes, il y a des prodiges, le piano pour Mozart n’avait pas de secret, mais combien de musicien on acquit une oreille musicale à force de travail ?

Et si il n’y a pas de don, il faut tout de même être prédisposé ?
Voici la définition de « prédisposition », du petit Larousse : « Disposition, tendance, aptitude naturelle à quelque chose : Avoir des prédispositions pour la musique. »
Mais en définitive, c’est parce que la personne est attirée, intéressée … Elle est désireuse de se jeter toute entière dans ce projet ou sujet … Et c’est bien tout ce qu’il faut. Mais la volonté sera ici d’origine naturelle, ou par conviction, elle ne sera pas forcée.
Vous avez compris, il en est de même pour la pratique du magnétisme.

Et les personnes à qui on à passer le don ?
Comme démontré, tout le monde peut pratiquer le magnétisme, et lorsque par exemple, on a toujours vu sa grand-mère couper le feu avec succès et qu’un jour elle nous dit nous transmettre son don, la seule chose qui se produit est en fait un verrou, une croyance, qui saute. L’instant suivant, démuni de cette croyance limitante, l’héritier aura la faculté de couper le feu.

L’action de couper le feu est une des très nombreuses techniques en magnétisme…
Les personnes qui affirment pouvoir couper le feu, mais ne rien faire d’autre en magnétisme sont donc touchées une fois de plus par une croyance limitante. C’est assez souvent le cas des personnes qui ont « reçu le don ».

En conclusion, le magnétisme n’est pas un don, il demande beaucoup d’engagement et du travail.
Tout ce qui été dit dans cet article est expliqué et discuté lors du premier jour de la formation « Praticien en magnétisme ».




26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Aide à la méditation

une astuce qui vous aide pour vos premières méditations

bottom of page