top of page

Soins à distance: sont-ils aussi efficaces qu'en présentiel?

L’efficience des soins à distance dépend en fait de deux facteurs :
- De la personne à soulager
- Du praticien
Et là, vous allez me dire que vous n’êtes pas plus avancé que cela … je m’explique…

Parlons de la personne à soulager.
Pour que le soin soit réellement efficace, il faut que la personne ait fondamentalement confiance envers le praticien. La moindre réticence se transforme immédiatement en résistance, et le soin ne fonctionnera pas.
En effet, le corps est intelligence et énergie, et a des « systèmes de protection ». Si la personne ne veut pas être magnétisée, refuse d’être hypnotisée, etc… le corps, via les corps subtils va faire barrage au soin. Tel un véritable bouclier, l’énergie du soin va « rebondir »… Le magnétiseur doit ressentir la personne, et ressent surtout l’énergie, et savoir si cette dernière est bien « absorbée » ou si elle « rebondit ».
Lorsque je dis à mon client que je ne le sens pas « très ouvert » à recevoir le soin, je dis ce qui est, mais c’est également un acte qui légitimise le savoir-faire. Le soigné sait que le praticien ressent bien les choses, cela peut suffire à « ouvrir » la personne aux soins.
Cette légitimité est très importante, c’est pour cette raison que j’ai toujours une conversation téléphonique avec la personne… Elle doit valider la séance, tout autant avec son cerveau qu’avec son cœur.

Parlons maintenant du praticien.
Il se doit d’être disponible à 100% avec la personne. Un soin à distance ne fonctionne pas de la même façon qu’en présentiel. Pour un soin au cabinet, c’est le praticien qui donne une date et un horaire, et le client se rend disponible.
Pour le soin à distance, c’est exactement l’inverse. Un soin à distance (comme au cabinet) peut faire ressentir diverses choses à la personne comme de la fatigue ou des petits vertiges. Il est donc impératif que la personne qui reçoit le soin soit au calme, allongée ou assise, pour être en toute sécurité.
Le magnétiseur doit donc s’adapter aux horaires du client, contrairement à la prise de rendez-vous au cabinet.
Certaines personnes me diront que cela revient au même ; il faut une disponibilité des deux côtés, mais l’expérience me montre qu’en présentiel le magnétiseur « choisit » ses disponibilités et qu’à distance c’est le demandeur.
Pour bien magnétiser, un praticien doit toujours prendre en compte son horloge biologique.

L’autre facteur, est les croyances qui par définition sont limitantes.
Pour mon cas personnel, mes soins à distances fonctionnaient mal, alors qu’en présentiel, je n’avais aucun souci.. A distance, je ne peux pas poser mes mains … je ne peux pas appuyer à un endroit … la « connexion » à la personne ne se fait pas … Je ne vois pas les réactions… etc..
Jusqu’au jour où j’ai eu un déclic, déclic qui a eu lieu lors d’une méditation (libre comme toujours). Lorsque je reçois au cabinet une personne pour une douleur, soit je fais une imposition des mains (mains au-dessus, sans contact), soit je pose mes mains si l’endroit et la personne me le permettent… Chose impossible à faire à distance… Et là est l’erreur … en imposition ou même en posant les mains, même si je suis en contact, c’est un soin à distance … Mes mains ne sont pas en contact avec le ligament inflammé, pas plus qu’avec un muscle douloureux … Dans le cas de calculs rénaux, le rein n’est pas dans mes mains, et encore, pour être réellement en contact, il faudrait toucher le calcul …. Donc mes soins en cabinet sont des soins à distance au point de vue énergétique. ..
De même, mes ressentis sont par la captation de l’énergie de la personne. Je me connecte à elle par leur voix au téléphone (pour les soins de coupeur de feu, ou pour une douleur locale), ou visuellement par une photo prise de la tête aux pieds.
Depuis ce déclic, mes soins à distance sont tout aussi efficaces qu’en cabinet.
La lumière qui est de l’énergie, se déplace à une vitesse de presque 300 000 kms/s. A notre échelle, c’est quasi instantané.

Ainsi, à ce jour, les soins qui m’ont été donnés de faire au plus loin ont été respectivement au Pérou et en Thaïlande.
33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page