top of page

Pourquoi faire une géobiologie?

Généralement, on ressent le besoin de le faire, c’est notre corps, notre instinct qui nous prévient.
Certaines personnes peuvent se sentir très mal à l’aise en entrant dans un lieux, d’autres non, c’est parce qu’elles sont plus sensibles, plus à « leur écoute », mais les méfaits des énergies basses touchent tout le monde.

Comme la clef est dans le temps d’exposition, on se posera la question d’une géobiologie chez soi.
Un lieu néfaste va bombarder les corps (physiques et subtils) des habitants, et les « signes physiques » peuvent apparaitre, en général dans un délai de 6 mois à 2 ans, tout dépendra de la qualités des différents corps de la personne et des basses énergies présentes sur place.
Les énergies néfastes pour l’homme percutent ses corps subtils, et s’immiscent petit à petit jusqu’à son corps physique, créant ainsi des zones de fragilités, où le corps ne se régénéra moins bien.
Fatigue, irritabilité, mauvaise récupération peuvent déjà être des signes d’alertes. Au bout d’un moment, des douleurs physiques peuvent également apparaitre : douleurs aux genoux, problèmes circulatoires, etc.. ainsi que le coté psychologique avec de l’angoisse, du stress,…
La superposition du réseau Hartman avec une veine d’eau, une faille, forme un point géopathogène, appelé aussi dans le milieu « un point cancer ».
Le réseau Hartman étant présent partout sur terre (mur du réseau tous les 2m du nord au sud et de 2,20m d’est en ouest), les points géopathogène peuvent être littéralement partout.
Une fois de plus, c’est le temps d’exposition qui va réellement déterminer la dangerosité d’un point. Ainsi leur recherche va principalement se faire sous le bureau, sous le canapé du salon et bien entendu sous le lit des occupants.
Changer l'emplacement d'un lit (si la taille de la chambre le permet) n’est pas suffisant. Plutôt que de dormir au-dessus de la mauvaise émanation d’ énergie, vous dormirez à coté.. Disons juste que c’est moins pire… Vous passez tout de même environ 8 à 9 h par jour dans votre chambre.

L’énergie est comme un fluide, elle s’équilibre toujours. Si une personne a une fréquence vibratoire qui retombe sans cesse après un rééquilibrage énergétique, il ne peut y avoir que trois raisons :
- La personne retourne dans « sa zone de confort *»,
- Le conjoint, la conjointe à une énergie bien plus basse,
- La fréquence vibratoire de son lieu de vie.
*la zone de confort est l’état psychologique dans lequel on se sent à l’aise. Même si une situation est désagréable, elle est connue. L’inconnu fait peur et l’être humain n’aime pas les changements. L’exemple le plus marquant et le plus extrême est une femme qui restera avec son conjoint, alors qu’elle est très malheureuse à ses côtés depuis plusieurs années.
12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page